LES MODALITÉS et DATES d’EXAMEN

En Gynécologie

L’examen se pratique au mieux par voie endo–vaginale, vessie vide.
La sonde recouverte d’un préservatif (signaler une allergie au latex) est ainsi au contact de l’utérus, à proximité des ovaires : les images sont de qualité optimale.

Parfois, cependant, les conditions d’examen (position utérine, gros fibrome antérieur, intestin contenant de l’air, séquelles inflammatoires de chirurgie...) ne seront pas satisfaisantes et il faudra recourir à une approche abdominale vessie pleine.

C’est également par voie abdominale vessie pleine que seront examinées les petites filles, les jeunes filles et toutes les femmes n’ayant pas encore eu de rapport sexuel.

La date de l’examen dans le cycle peut revêtir de l’importance (5 premiers jours dans le cadre d’un bilan d’infertilité par exemple) : votre médecin vous le précisera.

En cours de grossesse

La voie abdominale vessie vide est utilisée le plus souvent.

La voie endo-vaginale est utilisée :
-En début de grossesse, jusqu’à l’examen du 1er trimestre éventuellement
-Pour la mesure du col aux 2ème et 3ème trimestres.
-Si besoin pour l’examen des structures proches du col utérin : par exemple le cerveau quand le foetus est positionné la tête en bas.
-Pour préciser la position d’un placenta bas inséré, mesurer une cicatrice utérine.

Il faut éviter l’application d’huile ou de crème "anti-vergetures" sur le ventre 5 jours avant l’échographie : la qualité d’image serait altérée.
Il faut ôter les percings du nombril qui peuvent abîmer les sondes d’échographie !

Les dates des échographies de la grossesse

Le suivi comporte 1 échographie par trimestre pour les grossesses mono foetales.
Soit, à plus ou moins 1 semaine : 12, 22 et 32 Semaines d’Aménorrhée (SA).

Le médecin a bien sûr toute liberté de prescrire plusieurs autres échographies si la surveillance de la grossesse l’exige.

Le calcul de l’âge de la grossesse est un gentil casse-tête pour les parents...

Le compte commence le premier jour des dernières règles si la fécondation a eu lieu environ 14 jours après (cas d’un cycle "idéal" de 28 jours) et s ‘exprime en semaines d’aménorrhée (SA) soit en semaines sans règles.

Si les cycles sont "fantaisistes", l’échographie du 1er trimestre déterminera la longueur de l’embryon. Cette dernière permet de donner la date de début de grossesse à +/- 5 jours

En reculant de 2 semaines on obtiendra la date du début de cycle "idéal" qui permettra de compter la grossesse en SA. Ceci est la convention du langage international pour dater les grossesses.

L’âge de la grossesse à partir de la date de fécondation s’exprime en mois.

L’âge de la grossesse en SA correspond donc à l’âge en mois + 2 semaines, exprimé en semaines : c’est tout simple...
Exemple : 3 mois de grossesse font 13 semaines + 2 semaines = 15 SA.

Les grossesses multiples (voir ce chapitre) ont un suivi plus rapproché :

- 1 échographie par mois à partir du 1er trimestre pour les grossesses où chaque foetus a son placenta : on parle de grossesse bichoriale.
Ces grossesses à risques requièrent une surveillance particulière : le risque de prématurité et de retard de croissance de l’un ou des 2 foetus est augmenté.

- 2 échographies par mois jusqu’à 7 mois 1/2 si le placenta est partagé par les foetus (grossesse monochoriale).
Aux risques des grossesses bichoriales s’ajoute le risque de déséquilibre circulatoire entre les deux foetus (le redouté syndrôme transfuseur-transfusé), justifiant cette surveillance étroite.

Échographies pédiatriques

Pour que cet examen se passe dans les meilleures conditions pour tous, enfant, parents et médecin, il est important que l’enfant soit détendu et confiant. Il est toujours utile d’expliquer pourquoi et ce que l’on va faire avant de venir au cabinet, quelque soit son âge.
Le médecin renouvellera les explications à l’enfant et lui présentera simplement le matériel avant même que ce dernier ne soit installé sur la table d’examen.

Prévoir une tétine, doudou et/ou de quoi occuper l’enfant : livre, jouet préféré.
Il vaut mieux que l’enfant, notamment s’il est bébé ne soit pas à jeun, exception faite des échographies abdominales où un jeune de 3h est préférable.

L’échographie des hanches de dépistage se pratique chez des enfants âgés de 1 mois à 6 semaines sauf s’il existe une anomalie à l’examen clinique où elle est pratiquée plus rapidement. Prévoir un body de rechange, en cas de fuite, la couche étant enlevée lors de l’examen.
L’échographie médullaire ou sacrée se pratique chez un nouveau né de moins de 1 mois.
L’échographie des voies urinaires est faite au mieux avec une vessie semi-pleine.
L’échographie pelvienne se pratique avec une vessie en réplétion.